Astuce brassage : le whirlpool

Le Whirlpool ou tourbillon et une technique utilisée à la fin du brassage pour séparer les particules indésirables de houblons. Il vous permettra d’obtenir un moût propre avant la fermentation.

Whirlpool
Whirlpool

Le principe du Whirlpool

Le principe du Whirlpool est assez simple. Il suffit de remuer de façon circulaire et vigoureuse le moût jusqu’à obtenir un tourbillon. Puis laisser décanter une vingtaine de minutes. L’effet du tourbillon va réunir les particules au milieu de la cuve en formant un cône de matière au fond. En soutirant le liquide sur le coté de la cuve, il permettra d’obtenir un liquide exempt de houblon. Ce principe est utilisé par la plupart des brasseurs et brasseries. Il évitera aussi de créer un bouchon de houblon qui vous empêcherait de soutirer correctement. Il participe aussi a séparer les protéines et acides aminés qui s’agglomèrent pendant la cassure à chaud et qu’on appelle aussi albumines.

Quand faire le Whirlpool ?

Le Whirlpool doit être réalisé après l’ébullition. Mais selon le matériel que vous utilisez, en particulier selon le type de refroidisseur il ne sera pas pratiqué au même moment. Dans le cas ou vous utilisez un refroidisseur à plaques, il pourra être réalisé juste après l’ébullition quand le moût est encore chaud. Par contre dans le cas ou vous utilisez un serpentin, il est souvent d’usage de le désinfecté pendant l’ébullition. Il va donc gêner le Whirlpool en fin d’ébullition. On peut tout de même en faire un en sortant le serpentin mais cela rallonge le temps de brassage. L’autre solution est donc de refroidir le moût avant. Une fois le moût à température d’ensemencement, nous pouvons alors enlever le serpentin et pratiquer un Whirlpool avant de soutirer.