Réception d’une petite commande aujourd’hui. Une nouvelle levure d’une marque que je n’ai jamais testé : The Yeast Bay. Ensuite et surtout un erlenmeyer de 2 litres pour enfin pouvoir faire des pieds de cuves et ensemencé avec des levures en forme. Je vous parlerais surement du pied de cuve dans un prochain article. Les houblons J’ai reçu quatre nouveaux houblons, certain que je connais bien et d’autres que je n’ai jamais utilisé. Je compte essayer une double IPA prochainement avec un peu de tout cela. J’avais déjà depuis longtemps un agitateur magnétique. Il va me servir pour aérer le mélange de moût et de levure qui composera mes starters. Il augmente l’efficacité de reproduction des levures. Le but de tout ça est d’optimisé mon processus de brassage du coté des levures. J’ai envie de tester pas mal de levures liquides et d’explorer pas mal de styles. Ces levures coûtes…

Read more

Pils

Un weekend bien productif donc avec un brassin le vendredi soir et un deuxième le dimanche après midi. Pour cette recette je me suis inspiré d’une recette de pils mais surtout de ce que j’avais en stock. La recette colle d’ailleurs plus avec une Vienna Lager. J’ai réalisé un empâtage à 62°C pour une extraction sans trop de corps. Pour ce qui est de la filtration, pas de problème cette fois avec un moût bien propre en fin d’empâtage et une bonne extraction. J’ai fini avec une densité de 1052 pour 1054 et 20 litres de moût donc super résultat. Ce qui risque d’être plus problématique est la levure. Un paquet de levure liquide risque d’être un peu juste. A bientôt pour la mise en fût et la dégustation ! Une petite recette de Pils en prime si cela vous intéresse.

densité avant fermentation

Petit reportage sur le brassin de cet après midi. Cela faisait un petit moment que je n’avais pas pratiqué et c’était compliqué !La recette ne l’était pas pourtant. Recette J’ai ajouté un peu de houblon au « Flame out » c’est à dire à la fin de l’ébullition et au début du refroidissement quand la chauffe est coupée. Concassage comme à mon dernier brassage ou je n’avais pas eu de problème. Une petite différence peut être sur la vitesse de la perceuse qui fait tourner le moulin. Et une erreur je pense à la fin, J’ai secoué la farine qui restait au dessus du saut ce qui explique peut être ce qui s’est passé après… Empâtage sans problème à 62°C, première fois que je fais un palier si bas ce qui ne m’a pas empêché d’avoir une bonne extraction. Bon je dis empâtage sans problème, à condition de ne pas mentionner le…

Read more

composition eau

L’eau c’est 99% de la composition de votre bière. C’est donc important mais aussi très complexe. Dans cet article je ne rentrerais pas dans le détail car je ne suis pas assez expert pour cela. Je vous donne néanmoins quelques éléments de compréhension. Comment obtenir une analyse de mon eau ? Pour analyser l’eau il existe des kits ou des laboratoire avec lesquels vous pouvez obtenir une analyse précise. Mais il existe aussi une méthode beaucoup plus simple. Le site internet du ministère de la santé met à notre disposition le site orobnat. Ce site vous permettra d’obtenir les dernière analyse du réseau chez vous. Attention certaines analyses sont parfois incomplètes, pour obtenir une analyse plus complète, il faudra chercher les rapport précédent pour en trouver le plus complet. Les composants qui nous intéressent Pour le brassage les composants qui nous intéressent sont les minéraux car il ont une influence…

Read more

équipement brassage

Il existe pas mal de fournisseurs dans le monde du brassage amateur et je n’ai pas la prétention de tous les connaitre ni de les avoir tous testés. Je vous parlerais donc seulement de ceux que je connais et que j’ai pu tester. Rolling Beers Rolling Beers est un des plus gros fournisseur français. Basé à bordeaux il possède a peu prêt le même choix que brouwland car il se fournit chez ce dernier. La qualité du service est très bonne et la rapidité de préparation et de livraison est parfaite. Je reçois souvent les colis le lendemain de ma commande ! Aucun problème au niveau du service client qui est toujours parfait. Brouwland Brouwland est le plus gros fournisseur européen. il possède un gros stock et énormément de choix. il est basé en Hollande souvent un peu moins rapide pour la livraison que Rolling Beers. La qualité du service…

Read more

étiquette bière

Un des cotés sympa du brassage amateur est de pouvoir partager ses bières avec des amis. Mais quand il s’agit de présenter et de faire déguster ses bière, pourquoi ne pas le faire avec une belle bouteille et une belle étiquette ? Beer Labelizer pour cette étape le site web Beer Labelizer va vous aider. Moyennant une participation financière il va vous permettre de générer des étiquettes avec une customisation du design et des textes. Il permet de créer très facilement des étiquettes qui donneront une belle gueule à vous bouteilles. Comment coller vos étiquettes ? Si comme moi vous ne faite pas imprimer vos étiquettes sur du papier autocollant, vous pouvez les imprimer vous même.Pour pouvoir utiliser la technique de collage a base de lait vous devez néanmoins disposer d’une imprimante laser, les impressions jet d’encre risqueraient de baver.Le principe du collage au lait est très simple. Découpez vos…

Read more

Beersmith

Il existe plusieurs logiciels pour vous aider à élaborer vos recette et faire les calculs inhérent au brassage de la bière. Beersmith est le plus connu mais vous allez voir qu’il existe pas mal d’alternative dont certaines sont complètement gratuite. Conseil : le logiciel ne doit rester qu’une aide Certains brasseurs on tendance à donner beaucoup trop d’importance au logiciel utilisé pour le brassage. Gardez bien à l’idée que ces logiciels doivent être considérés comme une aide et ne va pas déterminer la qualité de votre brassage. Le logiciel va vous permettre d’avoir une idée de la couleur de votre bière, de son amertume, et de son taux de sucre. Néanmoins il ne remplacera pas l’expérience que vous allez acquérir avec la pratique ni la connaissance de votre installation et de votre matériel. Dans ces logiciels il faut d’ailleurs renseigné l’efficacité de votre méthode de brassage que vous ne pouvais…

Read more

refroidisseur serpentin

Le refroidissement est une étape indispensable (sauf pour le no chill) après l’ébullition afin de pouvoir inoculer les levures qui ne supporteraient pas la chaleur. Pour cela il existe plusieurs types de refroidisseurs, tous avec plus ou moins d’inconvénients. Serpentin à immersion C’est le type de serpentin le plus simple, il est en général en cuivre ou en acier. Le principe est simple, c’est un serpentin dans lequel on fait circuler de l’eau froide qui est immergé directement dans la bière. Il est d’usage de le faire bouillir dans la bière pendant l’ébullition une dizaine de minutes afin de le désinfecter. Il est possible d’en fabriquer un facilement avec du cuivre recuit. Un des gros inconvénient de cette méthode est le nombre de litres d’eau gaspillés pour refroidir la bière. C’est la méthode que j’utilise mais je compte en changer. Refroidisseur à contre-courant Ce type de refroidisseur est plus efficace…

Read more

Malt

Malts Voilà mon placard à malts. Le petit sac en bas à gauche est de l’extrait de malt en poudre qui me sert pour la fabrication des starters. Au dessus le petit dans le petit sachet, ce sont des fleurs de sureau dont je ne me suis encore jamais servit pour aromatiser. Le gros sac à gauche est un sac de malt abbaye qui ma servit à faire des imitation de bières de types belges. Ensuite un peu de malt Pilsen et un reste de Vienna. Puis à droite un sac de Pale Ale. Houblons En houblon je n’ai plus beaucoup de stock. Deux sacs de Cascade en cônes et un petit sac de First Gold en pellets. Même si je suis hors style je pense les utiliser pour mes prochains brassins. Mes houblons sont stockés au congélateur. Les Levures En levure j’ai encore un peu de stock, je compte…

Read more

Chambre de fermentation

Quand on brasse de la bière, il y a beaucoup de paramètres à prendre en compte. Un des paramètre important est la température de fermentation. Quand j’ai commencé à brasser, je faisais avec les moyens du bord. Je n’avais aucun contrôle sur la température de fermentation. De plus j’habitais dans une maison très fraîche l’hiver. Mes résultats étaient donc plus qu’aléatoire. J’ai tout de même réussi à sortir des bière très sympas mais impossible de les reproduire et j’ai aussi eu des mauvaises surprises. J’ai donc décider de passer à la vitesse supérieur et de trouver une solution pour contrôler ma température de fermentation. Néanmoins mon budget étant limiter il me fallait trouver une solution économique. Le matériel Pour fabriquer cette chambre de fermentation voilà ce que j’ai utilisé. La boite / frigo La chambre sera en fait un réfrigérateur en état de marche. Vous avez la possibilité d’en trouver…

Read more

20/26