Les fûts « Sodakeg » et leur utilisation

Sodakeg
Un sodakeg du type le plus courant

J’utilise depuis déjà pas mal de temps des Sodakegs. Ils m’évitent pas mal de travail d’embouteillage même si je continue a embouteiller un peu pour conserver certaines bières plus longtemps ou les offrir.

Intérêts de ces fûts

Je possède deux réfrigérateur, un réservé à la fermentation contrôlée (voir mon article la dessus). Et un deuxième réfrigérateur qui lui n’est pas régulé et fonctionne donc comme un frigo classique. Dans celui-ci j’ai aussi un deuxième compartiment congélateur en haut. Il me sert au stockage du houblon. En bas se trouve deux fûts et une bouteille de CO2.


La bière est donc poussé au CO2 contrairement à certaines tireuses qui poussent la bière avec de l’air comprimé. Le soucis avec l’air comprimé est qu’il oxyde très rapidement la bière, elle doit donc être consommé assez rapidement. Le CO2 lui n’oxyde pas la bière car il ne contient pas d’oxygène. Un fût de bière même entamé pourra donc être conservé plusieurs mois sans aucun problème. Un autre avantage des Kegs est aussi leur matériaux, il sont en inox. L’inox est reconnu pour ses propriétés dans l’utilisation alimentaire.

Une autre chose intéressante avec mon installation est la clarification de la bière. Les tuyaux au fond de mes fûts ont été légèrement raccourcis ce qui permet à la bière de sédimenter au fond sans être aspirée pendant le service. J’obtiens donc des bières très claires très facilement.

Le matériel

mon matériel

J’utilise pour le moment un robinet Pick-Up comme vous pouvez le voir en haut à gauche sur la photo ci-dessus. C’est très pratique en attendant d’investir dans un vrai robinet avec robinet compensateur. Le compensateur permet régler la pression pour éviter la mousse. Pour ma part même sans cela aucun problème. Ensuite sur le fût on aperçoit des connecteurs. Ces connecteurs s’appel des connecteur Ball-Lock ce sont des raccords rapides qui permettent de déconnecter la sortie bière (connecteur noir) et la sortie gaz (connecteur gris).


Avec ça on voit des lignes de bière et de gaz de différents diamètres. La ligne bière dispose d’un réducteur qui permet lui aussi d’éviter la mousse.
Toutes ces lignes sont connectées à l’aide de raccords rapides (gris) appelés John Guest.


La sortie gaz est ensuite relié à un régulateur qui permet de régler la pression. Celui-ci est directement branché sur la bouteille de gaz.
Pour me fournir en gaz facilement j’ai opté pour un adaptateur pour bouteille de Sodastream. Cela me permet de carbonater la bière facilement en trouvant le gaz à peu prêt partout et aussi de déplacer toute l’installation facilement pour un événement.

Mon installation évoluera surement et je vous tiendrais au courant des changements.

One Reply to “Les fûts « Sodakeg » et leur utilisation”

Comments are closed.